Clea cuisine...

... Pour le meilleur et pour le pire !

Vous allez être redirigé automatiquement

10 juin 2006

Gâteau brioché à la fleur d'oranger

Dans la famille Desperate Housewives, je m'identifierais assez bien à Bree, et dans la famille Friends, plutôt à Monica, ce qui me faut parfois l'affectueux surnom de Monica-Bree. Le point commun de ces deux personnages - je le rappelle pour ceux qui n'auraient pas suivi ces deux excellentes séries - c'est d'être un poil maniaques. Et quand je dis un poil... Chez Bree, on pourrait facilement manger par terre les cookies parfaitement ronds et dorés préparés par la maîtresse de maison, et quant à Monica, elle remarquerait que le canapé du salon a été déplacé d'un demi-millimètre... Donc, j'avoue et j'assume complètement, je suis un peu les deux. Comme Monica, j'ai besoin qu'on aime ma cuisine pour me prouver que l'on m'aime, moi, et comme Bree, je refuse de partir de chez moi avant que mon lit ne soit fait, bien lisse, sans rien qui dépasse.

Mais parfois, j'ai un peu le Rachel qui pousse en moi (ou le Susan, c'est comme vous voulez, les deux sont aussi pires l'une que l'autre pour la Monica-Bree que je suis !), et je décide des trucs comme ça, sur un coup de tête. C'est ainsi que l'autre jour, je me suis retrouvée à faire un gâteau au yaourt sans yaourt !

J'avais décidé, en rentrant chez moi, de me lancer dans une recette de Valérie Cupillard, le gâteau brioché à la fleur d'oranger, pour faire plaisir à mon chéri qui avait eu une dure journée. Dans ma tête, j'ai récapitulé un peu le contenu de mes placards, et je me suis dit que j'avais tout ce qu'il fallait pour un gâteau. Sauf que la base de ce gâteau-là, c'était un yaourt au soja, et que je n'avais pas de ça chez moi ! Donc, j'ai grugé : j'ai pris une "cup" (qui me sert pour doser le riz), et j'ai dosé 120 ml (environ 1/2 cup) de crème et de lait de soja mélangé. Ensuite, j'ai dosé le reste de mes ingrédients sur la même base. Et ce n'est qu'en enfournant que j'ai réalisé ce que Rachel m'avait fait faire : au lieu de mettre 3 x 1/2 cup de farine, j'avais allègrement mis 3 cups !

Du coup, le gâteau était - comment dire - un chouïa bourratif... Mais si vous ne faites pas votre Rachel, je peux vous assurer qu'il sera délicieux : léger et brioché à souhait... Parce que même comme ça, il était déjà très bon, et il a bien joué son rôle de "remonte-moral" !

gatobrioche

Gâteau brioché à la fleur d'oranger, d'après Valérie Cupillard

1 yaourt au soja (ou bien : 60g de crème de soja et 60g de lait de soja)
3 oeufs
1/2 pot de yaourt d'huile d'olive
2/3 de pot de yaourt de sucre blond de canne
3 pots de farine bise T80
1 sachet de levure sans phosphates (18g)
3 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger
3 cuillerées à café de sucre blond de canne

Mélanger tous les ingrédients en les dosant avec le pot de yaourt. Réserver les 3 cuillerées de sucre. Verser la pâte dans un moule huilé, et saupoudrer par dessus les cuillerées de sucre, de manière à former une toute petite couche de sucre sur le gâteau. Enfourner à 160° pour 10 mn, puis augmenter à 170° pendant 10 minutes, et enfin à 180° pendant les 10 dernières minutes. Le gâteau doit être gonflé, bien doré, et un peu craquelé sur le dessus. Laisser tiédir avant de déguster.

Posté par claire_chapoutot à 06:30 - m - Desserts gourmands - Permalien [#]