Clea cuisine...

... Pour le meilleur et pour le pire !

Vous allez être redirigé automatiquement

08 février 2007

Retour aux bons vieux basiques : tarte pommes pruneaux

Pour tout vous avouer, je viens de passer plusieurs jours sous ma couette... "Balade", malade, quoi !
Oh, rien de bien méchant... Mais alors, ça m'avait complètement coupé l'appétît.
Pas faim, envie de rien - il faut vraiment que je sois balade pour que ça m'arrive, ça.

Comme il fallait bien me nourrir, j'avais fait une liste des choses acceptables : du pain (avec du beurre ! - quand je réclame du beurre, y'a du souci à se faire), des pâtes (ravioles incluses), des patates (gnocchi compris), ou la rigueur du riz. J'ai même accepté des crêpes, mais rien ne m'a davantage ravie que le bon vieux gratin de macaronis au jambon - celui-là, il me faisait presque envie, tiens !

En tout cas, tous mes aliments chéris de d'habitude, à savoir les fruits, les légumes, les tisanes : BAH ! Rien ne pouvait m'écoeurer davantage... J'ai accepté l'endive crue et la roquette, pour dire de manger quand même un peu de vert. Et le jus de pamplemousse, prétexte à vitamine C. Bon, pénible comme j'étais, mon chéri ne s'est pas arraché les cheveux longtemps : il a tapé dans la liste, et il a attendu que ça se passe !

Tout ce temps-là, j'allais quand même vous rendre visite, à vous, chers bloggeurs amis. Mais il suffisait que vous ayez cuisiné un plat qui ne rentre pas dans ma liste, ou pire encore, un dessert (le sucré, je ne pouvais même pas y penser !), pour que je crie BAH ! et que je zappe vite la page... Je sais, quelle honte...! ;)

Et puis un beau matin (c'était l'après-midi), mes papilles se sont soudain réveillées. Et elles ont dit : tarte aux pommes ! Elles voulaient une bonne tarte aux pommes, avec des bonnes pommes qui fondent, de la cannelle, un peu de cassonade dessus, et une pâte qui croustille avec des flocons dedans... C'était pas trop compliqué, au moins.
Et puis, elles ont dit : pruneaux ! Et puis encore : citron !
Je leur ai dit eh oh là les filles, on se calme, ça fait beaucoup à la fois après tant de jours de grève du goût...
Et puis finalement, non. Il fallait leur faire plaisir. Je leur ai fait une crème de pruneaux au citron et à l'amande, et j'ai couché mes pommes dessus. La tarte a cuit pendant la sieste, et au réveil elle était juste comme j'avais envie !

tartopom2


Tarte pommes pruneaux citron
Pour 6 personnes

200g de farine T65
40g de flocons 5 céréales
1 càs de sucre roux
3 càs d'huile d'olive
1/2 verre d'eau
12 pruneaux
2 citrons
4 càc de poudre d'amandes
5 pommes
Cassonade
Cannelle moulue

Pour la pâte, mélanger la farine, les flocons, le sucre, l'huile et l'eau. Former une boule, puis foncer un moule à tarte.
Mixer les pruneaux avec le jus des citrons et la poudre d'amandes. Etaler sur le fond de tarte.
Peler et couper les pommes, disposer sur le fond de tarte. Décorer de cassonade et de cannelle.
Cuire 40 minutes à 190°C.

tartopom3

Posté par claire_chapoutot à 07:00 - l - Desserts poids plume - Permalien [#]