Clea cuisine...

... Pour le meilleur et pour le pire !

Vous allez être redirigé automatiquement

15 décembre 2005

Oh Toulouse !

Ca y est, me voilà de retour de la ville rose et du colloque Faire la Cuisine ! J'ai plein de choses à vous raconter, évidemment, mais pour commencer je me dois de répondre à LA question qui vous turlupine : que mange-t-on dans un colloque dédié à la cuisine ?? Eh bien, on mange : des plateaux-repas froids, à base de charcuterie, de rosbeef et de fromage (tiens, j'ai remangé du Babybel, ça faisait longtemps), avec deux ou trois feuilles de salades qui se courent après. Pour tout vous dire, j'ai vite compris que mieux valait profiter de la pause café en milieu de matinée, avec ses café et ses croissants (tiens, ça me rappelle quelqu'un), que d'attendre avec impatience le décevant plateau repas. D'ailleurs, le deuxième jour, la moitié des convives avait déserté la pause-déjeuner... Moi, j'ai attendu le troisième pour cela ! Je n'ai pas résisté, et je suis retournée faire un tour dans ma "cantine" toulousaine : La Faim des Haricots.

lafaimdesharicots

Le concept est sympathique : des buffets de salades à volonté, ainsi que de desserts, mais aussi des soupes, des tartes aux légumes, des plats du jour... Le tout végétarien. Je me suis régalée de salades multicolores qui m'ont consolée des plateaux repas des deux jours précédents !

Mais revenons-en à notre colloque ! Je dois dire que je n'ai vraiment pas regretté le déplacement ! Les intervenants étaient passionnants, et moi qui ne suis plus étudiante depuis quelques temps, j'ai pris plaisir à m'asseoir et à écouter pendant de longues heures des récits sur la cuisine des femmes peuls du Mali, sur la transmission du savoir culinaire dans les familles juives, sur le rejet identitaire des OGM... Difficile de résumer ici trois journées aussi denses, mais j'espère pouvoir très bientôt vous renvoyer aux actes du colloque qui devraient être publiés sous peu.

En tout cas, les blogs culinaires ont eu leur petite heure de gloire lundi après-midi ! J'en ai parlé avec plaisir et l'auditoire a découvert le phénomène avec étonnement. La plupart ne connaissaient pas, mais il est fort probable que ce matin nous ayons de nouveaux accros de Blog Actu parmi nous (et pourtant, je les ai prévenus du côté addictif de la chose !). J'ai eu en tout cas de très bons échos à la fin de ma présentation, et j'étais heureuse que cela les ait autant intéressés !

En tout cas, pour me détendre après ces longues journées, je suis allée deux fois (par hasard) dans le même endroit : L'Autre Salon de Thé, situé 45 rue des Tourneurs, en plein centre-ville. Un salon de thé comme je les aime : joli, cosy, et avec de sublimes desserts disposés sur une table à l'entrée ! Le premier jour, j'ai pris un lait chaud à la vanille, qui était accompagné d'un petit nounours en biscuit à la cannelle, comme toutes les boissons chaudes. Et le lendemain, accompagnée de deux marmitonnes adorables avec qui j'ai passé une heure très sympa, j'ai commandé la Key Lime Pie que j'avais repérée la veille !

laitchaud

keylimepie

Mardi après-midi, comme je vous l'avais annoncé, je me suis rendue dans les locaux de Radio Mon Païs pour participer à l'émission Neurones en Folies, animée par Daniel Borderies. Ce dernier m'a d'ailleurs révélé en direct qu'il venait de créer son propre blog culinaire, alors j'attends l'URL pour pouvoir vous la communiquer ! C'était la première fois que je faisais de la radio, du coup j'étais un peu timide, mais j'ai passé un excellent moment. Par contre, je n'ai aucune idée de ce que j'ai bien pu dire pendant les 10 minutes qui m'étaient accordées, alors si certains d'entre vous ont eu l'occasion de m'écouter, n'hésitez pas à me faire un petit rapport ! L'émission est disponible ici sur le site du Sicoval. (Petite parenthèse pour Anaïk : j'ai parlé de ton blog Le Confit, c'est pas gras !, car j'étais interwievée en même temps que Isabelle Téchoueyres, qui a titré sa thèse... "C'est pas gras le confit !").

A part ça, comme vous pouvez vous en douter, j'étais ravie de revoir mes amies ainsi que la ville rose... J'ai déambulé avec plaisir dans les rues et au coeur du marché de Noël.

pinocchio

Et j'ai découvert, 48 rue des Filatiers, une superbe épicerie, Les Petits Poids, qui proposent toutes sortes d'épices et d'aromates, de moutardes, confitures et confiseries. J'ai craqué pour des pétales de rose, de violette et des feuilles de menthe en sucre.

Et voilà, c'est fini ! Trois jours dans la ville rose, c'était bien trop court... Si vous avez des questions plus particulières concernant le colloque, je serai ravie de vous répondre dans les commentaires ou par e-mail. Sur ce, je poste ce billet et je file rattrapper mon retard de lecture sur les autres blogs !

Posté par claire_chapoutot à 07:30 - n - En voyage - Permalien [#]