Clea cuisine...

... Pour le meilleur et pour le pire !

Vous allez être redirigé automatiquement

27 mars 2006

Cheesecake et souvenirs...

J'ai moi aussi, comme toute la culino-blogosphère, acheté le petit livre de Pascale, Cookies, muffins and co, le jour de sa sortie. Et contrairement à mon habitude en matière d'achat de livres de cuisine, je ne me suis pas posé la question "vais-je beaucoup m'en servir ?", "quelles recettes vais-je tester ?". Je l'ai d'abord acheté parce que c'était Pascale ! :) Mais en le feuilletant, j'ai bloqué sur la recette du New York cheesecake - encore un dessert qui me rappelle le Japon, où le cheesecake était en grande vogue l'année dernière. On en trouvait dans tous les salons de thé, et de toutes les sortes : à la japonaise (comme celui que je vous ai présenté il y a quelques temps, léger et mousseux), ou à la new-yorkaise (moins léger mais plus crémeux). C'est bien souvent ce dernier qui a ma préférence : je craque pour sa pâte à base de biscuits croquants (Oreo, Spéculoos), et surtout pour le fondant de la garniture au cream-cheese...

Ainsi, depuis mon achat du petit livre de Pascale, je n'avais qu'une idée en tête : trouver du Philadelphia, le vrai de vrai cream-cheese. J'ai donc fait appel à Mireille, ma quasi voisine, qui connaît toutes les meilleures épiceries de Grenoble, et m'avait promis qu'on en dégotterait dans une épicerie sicilienne de Seyssinet ! Manque de chance, ils n'en avaient pas reçu le jour de notre visite, et je suis repartie bredouille (enfin, avec la meilleure mozarella du monde, 1/2 provolone et un plein paquet de gressins quand même !!). De dépit, nous nous sommes donc arrêtées au Leader Price, où j'ai acheté du "Nature à tartiner" qui s'est révélé un parfait cream-cheese de substitution.

cheesacakeny

Je ne vous note pas la recette, que vous retrouverez dans le livre de Pascale p45 (Cheesecake au citron), mais je vous donnerai simplement quelques précisions qui font beaucoup faire rire Mercotte une fois de plus ! Eh oui, j'ai "encore" utilisé de la crème de soja en guise de crème fraîche, pour assouplir le fromage, et puis j'ai mis du sucre roux. Mais j'ai vraiment utilisé du beurre pour la pâte, et non pas de la margarine végétale, vous apprécierez l'exploit ! ;)

Verdict : une excellente recette de cheesecake, à suivre et surtout à déguster les yeux fermés. On se serait crus à New York ou à Tôkyô, le temps d'un simple dessert ! Merci Pascale, et encore : bravo pour ton travail !

Posté par claire_chapoutot à 06:22 - m - Desserts gourmands - Permalien [#]